Portail-Mystique.fr

Définition du bouddhisme

Le bouddhisme est l’un des grands systèmes de pensée et d’action orientaux. Il compterait aujourd’hui environ 376 millions d’adeptes, ou jusqu’à 500 millions selon d’autres sources. Né en Inde au VIe siècle av. J.-C., il s’est assez rapidement propagé dans l’ensemble de l’Asie : - vers le Japon en passant par le Tibet et la Chine ; - vers l’Indonésie en passant par la péninsule indochinoise ; et aussi - vers l’ouest, où il fut freiné par le Christianisme, et plus tard l’Islam. Alexandre le Grand le rencontra en Bactriane au IIIe siècle av. J.-C.

Au IIe siècle av. J.-C., selon le treizième édit de l’empereur indien Ashoka, ce dernier aurait envoyé des missions bouddhistes jusqu’en Grèce, dont on n’a plus de trace.

C’est à l’empire Maurya, dont Ashoka, qu’on doit le grand essor civilisationnel du bouddhisme indien. Finalement, suite à un lent déclin, le bouddhisme fut éradiqué de l’Inde, son berceau, par la revitalisation de l’hindouisme à partir du IXe siècle, et les invasions musulmanes, à partir du XIe siècle. Il pénètre progressivement en Occident depuis le XIXe siècle, mais sa propagation y subit une accélération depuis 1950 environ, avec l’arrivée de maîtres Zen et Tibétains notamment, où il séduit par la variété de ses pratiques et approches.